photographie

C’est ici dans les sous-menus que vous pourrez juger de mon travail comme photographe. À l’âge de 15 ans, je me rappelle que j’avais déjà le goût de faire des images différentes, des images esthétiquement belles. C’était l’époque de la photographie argentique, c’était très différent d’aujourd’hui avec le numérique.

Ce qui m’intéresse maintenant, ce n’est pas de faire des photographies avec un piqué exceptionnel, non ce que j’essaie de créer se sont des images parfois abstraites, parfois plus vraies que nature, mais toujours intéressantes et racontant une histoire.

Aujourd’hui, je me sers de ma caméra plutôt comme d’un instrument à peindre comme je le ferais avec ma peinture, par contre la lumière remplace la matière. Parfois par une double exposition, un geste ou un bougé volontaire, parfois l’image sort directement de l’appareil et parfois je la travaille en postproduction à l’aide de Photoshop.

Mes influences viennent surtout du passé avec de grands photographes américains comme Man Ray, Jay Maisel et Pete Turner, mais aussi quelques photographes français dont Lartigue, Robert Doisneau et Henri Cartier-Bresson  pour ne nommer qu’eux.